Suis-je obligé de démonter l’arme pour un entretien de routine ?

Le port d’armes est une solution de sécurité personnelle servant en tant que moyen de défense, de dissuasion ou pour les activités de chasse. Composées de nombreuses pièces, les armes nécessitent un entretien régulier au même titre que tout autre accessoire. Toutefois, un simple nettoyage ou une inspection peut demander un démontage pour l’entretien d’arme et dépendant du degré d’entretien souhaité, un démontage partiel ou complet est requis.

Démonter son arme : une action élémentaire

Un tireur sait que le nettoyage d’une arme est une étape incontournable dans le but de maintenir son efficacité ainsi que sa longévité. L’entretien d’arme régulière représente notamment une garantie de sécurité pour le propriétaire, car chaque tire contribue directement à l’accumulation de débris menant potentiellement à un dysfonctionnement. Les processus de nettoyage et entretien étant liés, le démontage est inévitable en permettant en même temps de repérer d’éventuelles usures ou détériorations.

En fonction du type d’armes, le démontage est obligatoire pour avoir accès à tous les éléments. Par exemple pour un pistolet automatique, il est recommandé de démonter le fût, canon et crosse pour réaliser l’entretien.

Démonter durant un entretien de routine

La fréquence d’utilisation de l’arme est de mise pour déterminer le degré d’entretien requis pour la maintenir dans une bonne condition. En revanche, la régularité des entretiens est indispensable, car mis à part les résidus laissés à chaque utilisation, de la poussière peut s’accumuler dans le canon et les autres éléments. Une arme en service devra donc s’accompagner d’un entretien sur une base régulière en demandant souvent un démontage complet pour appliquer le solvant et le lubrifiant afin d’assurer une excellente interaction entre les composants. Les armes employées ponctuellement n’imposent pas un démontage complet pour l’entretien d’arme, mais ces dernières devront bénéficier d’un démontage partiel suivi de vérifications mineures.

Les précautions à adopter avant de démonter une arme

Des règles de sécurité s’appliquent également pour démonter son arme et procéder à un entretien même s’ils ne concernent que le chargeur. En effet, une arme bien entretenue se montrera plus fiable par rapport à une arme négligée, qui présente indirectement un danger pour l’utilisateur. Avant de commencer l’opération, l’arme doit être considérée comme étant chargée et l’utilisateur ne devra donc jamais pointer l’accessoire vers lui-même ou une autre personne. Les mécanismes de sécurité de l’arme et l’intérieur du canon doivent aussi être vérifiés pour confirmer l’absence de munitions.

L’entretien manuel est généralement chronophage et il existe des solutions comme les ultrasons pour réduire les temps d’entretien, mais celle-ci requiert toujours un démontage au préalable.

Quel budget est à prévoir pour l’entretien d’une arme ?
Entretien d’une arme : les produits ménagers du quotidien sont-ils adaptés ?